Retour à Blog

Vaccination obligatoire: Macron préfère parier sur « la confiance et la conviction » des Français

Si le président de la République a assuré qu' »aucune porte n’est fermée par essence », ce dernier souhaite s’appuyer sur un avis scientifique fort.

Le sujet n’en finit plus de diviser les Français. Quelques jours après la parution d’un avis de l’Académie nationale de médecine qui estime que la vaccination obligatoire était nécessaire, a minima pour certaines professions à risques, puis pour l’ensemble de la population française afin d’atteindre l’immunité collective nécessaire pour circonscrire la pandémie de Covid-19, Emmanuel Macron a réagi.

En marge de son déplacement au Rwanda, au cours duquel il a reconnu des « responsabilités » de la France dans le génocide de 1994, le président de la République a rappelé que « la conviction qui est la nôtre depuis le début de la crise, c’est qu’il est plus efficace de miser sur la confiance et la conviction », semblant ainsi réfuter l’hypothèse d’une immunité imposée aux Français.

Des vaccins rendus obligatoire depuis le début du mandat

Quelques heures après que le ministère de la Santé a annoncé que la prise de rendez-vous sur les plateformes de réservation par Internet était désormais ouverte à tous les Français majeurs, le chef d’État a toutefois rappelé qu' »aucune porte n’est fermée par essence. »

« Nous avons rendu, au début du mandat, obligatoire plusieurs vaccins pour nos enfants, des vaccins qui étaient connus, pour essayer d’éradiquer complètement les maladies qui étaient concernées », a-t-il rappelé, tout en soulignant que pour ces derniers, il existait alors « un avis scientifique fort, et un avis éthique qui était aussi très fort. »

Le 24 novembre dernier, lors d’une allocution télévisée au cours de laquelle il avait annoncé un allègement de ce qui était alors le deuxième confinement en France, Emmanuel Macron l’avait martelé, il n’imposera pas la vaccination contre le Sars-CoV-2.

« La vaccination doit se faire de manière claire, transparente, en partageant à chaque étape toutes les informations, ce que nous savons comme ce que nous ne savons pas. Et je veux aussi être clair, je ne rendrai pas la vaccination obligatoire », avait-il dit.

Laisser un commentaire

Connexion avec



Retour à Blog