LES FRANÇAIS NE POURRONT PAS CHOISIR LA MARQUE DE LEUR VACCIN

Retour à Blog

LES FRANÇAIS NE POURRONT PAS CHOISIR LA MARQUE DE LEUR VACCIN

Le ministre de la Santé était l’invité de BFMTV ce jeudi soir pour répondre à toutes vos questions sur l’épidémie de Covid-19 en France. 

Invité sur le plateau de BFMTV ce jeudi soir, Olivier Véran a expliqué que les Français ne pourraient pas choisir la marque de leur vaccin si ceux-ci « ont le même niveau d’efficacité ». Actuellement, deux vaccins ont reçu l’approbation de mise sur le marché: celui de Pfizer et récemment, celui de Moderna.

« Aujourd’hui, nous avons deux vaccins validés, deux vaccins à ARN Messager (…) avec la même efficacité, les mêmes indications. Il n’y a pas lieu de poser la question du choix », a précisé le ministre de la Santé.

Play Video

Déjà le cas pour les autres vaccins

Il s’agit de la même règle que celle actuellement en vigueur pour les autres vaccins commercialisés en France, comme les vaccins pédiatriques ou le vaccin contre la grippe.

« Nous aurons d’autres vaccins, il y en a trois autres qu’on attend assez rapidement. Si les indications sont les mêmes que pour les deux premiers, vous serez vaccinés par l’un ou l’autre, indistinctement », a-t-il ajouté, « comme ce sera le cas dans le monde entier ».

Le ministre de la Santé a par ailleurs précisé que le vaccin « protège, dans 95% des cas, des formes graves pulmonaires » mais « nous n’avons pas encore déterminé, dans aucun pays du monde, si le vaccin protège du risque de contamination ».

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Connexion avec



Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour à Blog