Les erreurs à éviter pour adopter la coupe menstruelle en toute sécurité

Les erreurs à éviter pour adopter la coupe menstruelle en toute sécurité

Ne jamais porter une “cup” la nuit, la vider régulièrement, les règles sont simples mais figurent encore trop peu sur les emballages des coupes menstruelles.

SANTÉ – Si la coupe menstruelle présente de nombreux avantages en termes de coût et d’écologie, une mauvaise utilisation peut aussi entraîner des conséquences terribles sur la santé des utilisatrices. Ce jeudi 28 mai, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a alerté sur les risques de syndrome du choc toxique (SCT) à cause d’une mésusage de ce type de protections périodiques. Un risque attesté mais encore peu connu du grand public.

À l’occasion de la publication de son enquête centrée autour de 19 marques de cups, la DGCCRF a remis en avant les recommandations de l’Anses concernant l’utilisation des coupes menstruelles. Une série de conseils pour limiter les risques qui devraient figurer sur tous les emballages de coupes menstruelles. Or, “l’information des utilisatrices est disparate d’une marque à l’autre et est rarement conforme à l’intégralité des recommandations préconisées”, déplore l’institution.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.