Le vaccin belge de Johnson & Johnson débarquera plus tôt que prévu: ses 4 gros avantages

Le vaccin du géant pharmaceutique américain Johnson & Johnson, qui a été développé par la filiale belge Janssen Pharmaceutica, a reçu un avis favorable de l’organisme de réglementation américain. Le médicament sera probablement approuvé samedi pour une utilisation aux États-Unis. Il débarquera aussi en Europe plus tôt que prévu, et il pourrait bien devenir un élément crucial dans la bataille contre Covid-19.

Selon la Food and Drug Administration (FDA) américaine, le vaccin cde J&J est efficace à 72%. En Amérique latine, il  protègerait les sujets à 66% et en Afrique du Sud à 57%. Ces pourcentages sont inférieurs en raison de la présence plus importante des variants brésilien et sud-africain. 

Selon la FDA, le médicament serait efficace à 85% pour prévenir les symptômes. Au total, dans un essai clinique impliquant 44.000 volontaires, le vaccin s’est révélé efficace à 66% pour prévenir le Covid-19 sous différents variants. À peine trois sujets ont subi des effets secondaires graves, mais une analyse a montré qu’ils ne présentaient pas de risque pour la sécurité.

En résumé, ce vaccin montre une certaine efficacité sur les variants dont le sud-africain, et il ne nécessite qu’une seule dose.

L’Approbation

Grâce à ce bon rapport que Johnson & Johnson a pu présenter à la FDA, plus rien ne s’oppose désormais à une approbation du vaccin États-Unis. On s’attend donc à ce que cette approbation soit actée dès samedi. 

Il faudra néanmoins attendre un peu plus longtemps avant que le vaccin puisse être utilisé en Europe. L’Agence européenne des médicaments ne rendra sa décision qu’à la mi-mars. Si tout se passe bien, la Belgique recevra dès avril plus de 200.000 doses (sur les 5 millions commandées). C’est deux mois plus tôt que prévu.

Une étape importante

Si l’utilisation du vaccin de Johnson & Johnson/Janssen Pharmaceutica est approuvée, cela pourrait marquer un tournant décisif dans la lutte contre le virus. Le vaccin comporte 4 avantages, et pas des moindres : il peut être conservé au réfrigérateur (contrairement à ceux de Pfizer et Moderna), une seule dose suffirait (contrairement à ses 3 concurrents actuels, il est autorisé pour les plus de 60 ans (contrairement à celui d’AstraZeneca), et il montre une efficacité contre les variants brésilien et sud-africain.

Laisser un commentaire

Connexion avec