Le Covid-19 dans le monde : l’Allemagne va fermer commerces, écoles et crèches avant Noël, les Etats-Unis se préparent à vacciner

Retour à Blog

Le Covid-19 dans le monde : l’Allemagne va fermer commerces, écoles et crèches avant Noël, les Etats-Unis se préparent à vacciner

Un an après le premier signalement du SARS-CoV-2 par l’Organisation mondiale de la santé en Chine, plusieurs pays européens continuent de prendre des mesures pour endiguer la seconde vague de Covid-19 et limiter les potentiels effets dévastateurs des rassemblements familiaux pendant les fêtes.

En Allemagne, et alors que le pays enregistre près de 30 000 nouveaux cas chaque jour, le gouvernement va imposer des mesures drastiques et entrer dans un semi-confinement, a annoncé la chancelière Angela Merkel dimanche 13 décembre.Suivre les chiffres de la pandémiemise à jour le 12 décembre 2020MONDEfévrieravriljuinaoûtoctobredécembre2 0004 0006 0008 00010 00012 00011 décembre 202011 décembre 202012 921 morts12 921 mortsCAS CONFIRMÉS71,7 millionsMORTS1,6 millionFRANCEfévrieravriljuinaoûtoctobredécembre2004006008001 0001 2001 40015 avril 202015 avril 20201 438 morts1 438 mortsCAS CONFIRMÉS2,4 millionsMORTS57 761LES MORTS DANS LE MONDEpour 1 million d’habitants1.Belgique1 5582.Saint-Marin1 5103.Pérou1 1424.Italie1 0605.Espagne1 0196.Andorre1 0137.Macédoine du Nord1 0068.Bosnie-Herzégovine992,29.Slovénie987,210.Royaume-Uni964,411.Monténégro928,712.Argentine91413.Etats-Unis910,314.Mexique90115.République tchèque889,416.Brésil864,717.France860,918.Chili846,119.Arménie834,120.Equateur812,121.Bulgarie800,922.Panama797,523.Bolivie79424.Colombie782,825.Suède737,926.Moldavie718,327.Suisse701,728.Hongrie694,529.Roumanie681,130.Luxembourg64531.Iran635,132.Croatie626,533.Kosovo617,734.Pologne597,135.Pays-Bas586,436.Portugal531,137.Liechtenstein527,638.Belize501,239.Autriche49940.Géorgie467,441.Irlande437,442.Bahamas422,743.Afrique du Sud399,944.Costa Rica37945.Canada360,746.Ukraine34847.Albanie34548.Malte343,349.Israël335,850.Jordanie335› Tous les chiffres de la pandémie sur notre page de suivi

  • Fermeture des commerces et des écoles en Allemagne
Courses de Noël dans les rues de Cologne, samedi 12 décembre.
Courses de Noël dans les rues de Cologne, samedi 12 décembre. WOLFGANG RATTAY / REUTERS

Le gouvernement a annoncé dimanche 13 décembre que tous les commerces « non essentiels », ainsi que les écoles et les crèches, fermeront à partir du mercredi 16 décembre et jusqu’au 10 janvier. Constatant « les très nombreux décès » dus à l’épidémie de Covid-19 et « la croissance exponentielle » des infections, Angela Merkel a assuré : « Nous sommes contraints d’agir et nous agissons maintenant. »Article réservé à nos abonnés Lire aussi  Covid-19 : l’Europe se prépare à des fêtes de fin d’année sous cloche

Malgré six semaines de fermeture totale des restaurants, bars, théâtres, cinémas, musées et équipements sportifs, « la situation reste très grave (…), elle a même empiré depuis la semaine dernière », a alerté jeudi Lothar Wieler, président de l’institut de veille sanitaire Robert-Koch, qui estime que la population n’a pas assez réduit ses contacts sociaux.

Cette évolution ne semble pas entamer la crédibilité d’Angela Merkel. La chancelière s’est déclarée tout au long de l’automne favorable à des mesures plus dures mais sans avoir pu imposer ses vues aux chefs des régions. Elle avait lancé mercredi un appel vibrant à limiter au minimum les contacts, en vue des fêtes de fin d’année. « Si nous avons trop de contacts maintenant, avant Noël, et qu’ensuite c’est le dernier Noël avec les grands-parents, alors nous aurons raté quelque chose. »

  • Suisse : l’hôpital de Zurich demande des mesures plus strictes
Un espace de dépistage du Covid-19 à Zurich, le 9 décembre.
Un espace de dépistage du Covid-19 à Zurich, le 9 décembre. ARND WIEGMANN / REUTERS

Le directeur de l’hôpital de Zurich réclame des mesures nationales plus strictes face à l’évolution exponentielle de la pandémie de Covid-19 en Suisse, demandant la mise à l’arrêt du pays, rapporte la SonntagsZeitung dimanche. « Il faut un shutdown national. On n’y échappera pas », a déclaré Gregor Zünd, directeur de l’hôpital universitaire de Zurich, cité par le journal.

Le responsable estime que, de la mi-décembre à la mi-janvier, la vie en Suisse devrait être en grande partie mise à l’arrêt, réclamant la fermeture des magasins, restaurants, musées et installations sportives. Il demande également que le ski soit interdit et le port du masque obligatoire partout.

Selon le journal, les cinq hôpitaux universitaires de Bâle, Berne, Zurich, Lausanne et Genève ont envoyé cette semaine une lettre au ministre de la santé pour exprimer « leur grande préoccupation quant à la situation actuelle ».

  • Les Etats-Unis se préparent à vacciner massivement
Un camion FedEx transportant des vaccins, dans le Michigan.
Un camion FedEx transportant des vaccins, dans le Michigan. REBECCA COOK / REUTERS

Les Etats-Unis s’apprêtent à vacciner en masse leur population, alors que le pays est le plus touché au monde en nombre de morts (297 843) comme de cas (plus de 16 millions). Dimanche, le vaccin anticoronavirus Pfizer-BioNTech commençait à être expédié, en caisses réfrigérées à – 70 °C, depuis l’usine Pfizer du Michigan vers des hôpitaux et d’autres sites pour être administré à partir de lundi à des millions d’Américains.

« Les premières cargaisons arriveront lundi matin », a assuré le général Gus Perna, responsable de l’opération Warp Speed (« vitesse de l’éclair ») pour acheminer le vaccin, précisant des déclarations vendredi du président Donald Trump sur des premières vaccinations dans les vingt-quatre heures.

Selon le général, 145 sites du pays recevront le vaccin lundi, 425 supplémentaires mardi et 66 mercredi. Cette première phase concerne environ 3 millions de personnes, avec un objectif de 20 millions au total en décembre.

Les Etats-Unis ont été vendredi le sixième pays à approuver le vaccin de l’alliance américano-allemande, après le Royaume-Uni, le Canada, Bahreïn, l’Arabie saoudite et le Mexique. L’Agence européenne du médicament devrait rendre un avis d’ici à fin décembre.Lire aussi  La campagne de vaccination contre le Covid-19 commencera lundi aux Etats-Unis

  • Rebond de l’épidémie en Corée du Sud
Un test PCR réalisé à Séoul, le 13 décembre.
Un test PCR réalisé à Séoul, le 13 décembre. KIM HONG-JI / REUTERS

La Corée du Sud a fait état dimanche de 1 030 nouveaux cas de Covid-19, un record qui illustre les difficultés de Séoul à contenir sa troisième vague épidémique. Près de 800 des nouveaux cas ont été enregistrés dans la région de Séoul, qui abrite la moitié de la population du pays.

Le pays a longtemps été érigé en modèle de gestion de la crise sanitaire, et ce à la faveur d’une stratégie très poussée de tests et de traçage des personnes entrées en contact avec les malades, mais aussi d’un grand respect des consignes de distanciation sociale.

Mais un regain épidémique à Séoul et dans sa région a surpris le pays ces dernières semaines, et contraint le président Moon Jae-in à présenter ses excuses, dans un message sur Facebook, au sujet des difficultés rencontrées par son gouvernement face à cette nouvelle vague. Samedi, il a parlé d’une situation « très grave », alors que la Corée du Sud annonçait 950 nouvelles infections, ce qui était déjà un record depuis le début de la pandémie.

La hausse observée ce week-end intervient en dépit d’un durcissement des restrictions ordonné cette semaine dans la zone de la capitale. Les événements, notamment sportifs, ne peuvent accueillir plus de 50 personnes ou spectateurs, les cafés ne peuvent servir que des boissons à emporter, et les restaurants doivent fermer à 21 heures.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Connexion avec



Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour à Blog