La task force vaccination et l’AFMPS suivent de près les problèmes danois liés au vaccin AstraZeneca

Retour à Blog

La task force vaccination et l’AFMPS suivent de près les problèmes danois liés au vaccin AstraZeneca

L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et le groupe de travail sur la vaccination en Belgique suivent de près les problèmes survenus au Danemark avec le vaccin d’AstraZeneca, a indiqué jeudi un porte-parole de la task force.

L’Agence nationale de la santé danoise a annoncé jeudi que le Danemark avait suspendu l’inoculation du vaccin d’AstraZeneca pour au moins deux semaines. Cette suspension intervient «après des rapports de cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes qui ont été vaccinées avec le vaccin Covid-19 d’AstraZeneca», a précisé l’Agence danoise de la Santé, tout en soulignant qu’ « à l’heure actuelle, on ne peut pas conclure à l’existence d’un lien entre le vaccin et les caillots sanguins». Un décès suspect a également été signalé.

Enquête ouverte

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a ouvert une enquête. «L’agence des médicaments et nos experts sont actuellement en contact avec l’EMA et suivent l’affaire de près», a souligné le porte-parole de la task force belge.

Selon Dirk Ramaekers, chef du groupe de travail sur la vaccination, la Belgique ne suspend pas actuellement la vaccination. Il a déclaré dans différents médias jeudi après-midi que les personnes qui reçoivent le vaccin d’AstraZeneca aujourd’hui ne doivent pas s’inquiéter. Selon M. Ramaekers, il existe une «livraison» particulière qui oblige le Danemark à prendre des précautions. La Belgique enquête pour savoir si l’envoi en question a également été livré dans notre pays.

AstraZeneca réagit

«La sécurité du vaccin a été largement étudiée dans les études cliniques de phase 3 et les examens par les pairs confirment que le vaccin est généralement bien toléré», a réagi jeudi AstraZeneca à la suite de la décision danoise de suspendre la campagne de vaccination avec le produit de la société pharmaceutique anglo-suédoise pendant deux semaines.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour à Blog