La belle histoire : un coup de foudre pendant un test PCR Covid

Les tests naso-pharyngés ne sont pas très agréables, et ils peuvent même être franchement douloureux. Pour cette jeune infirmière, l’expérience s’est révélée étonnamment plaisante : elle a eu un coup de foudre. 

Un coup de foudre pendant un test PCR

L’époque n’est pas très gaie, soyons honnêtes. Mais, parfois, une belle histoire vient illuminer un peu ce qui se passe dans le reste de l’actualité. Le coup de coeur en pleine pandémie mondiale, ça sonne bien comme titre de comédie romantique non ? 

Cette histoire insolite et romantique a été rapportée par nos confrères de l’Est Républicain. C’est l’histoire de Juliette et Mickaël, deux jeunes Français vivant tous les deux à Belfort.
En novembre 2020, la jeune femme, infirmière de profession, apprend qu’elle est cas contact. Elle doit donc se faire dépister et se rend dans un centre de dépistage pour effectuer un test PCR. Elle est très stressée car lors de son précédent test, elle a eu très mal, au point d’en pleurer.

C’est un jeune homme qui réalise le test. Il prend le temps de la rassurer. Ils discutent pendant longtemps, plus d’une heure, puisque la collègue de Mickaël vient même vérifier que tout va bien dans le box.

Lorsque Julie quitte le centre de dépistage, elle ne peut plus penser à autre chose qu’au charmant jeune homme qui vient de lui chatouiller la narine avec un écouvillon.

Fous amoureux depuis le test Covid

Le soir même, ils s’ajoutent mutuellement sur les réseaux sociaux et commencent à échanger des messages, puis à s’appeler au téléphone. Ils décident alors de se revoir rapidement et planifient leur premier rendez-vous amoureux une semaine après leur rencontre.
Ils se retrouvent et se voient vraiment pour la première fois sans masque. Le coup de foudre se confirme instantanément. Julie a précisé au journal que depuis ils ne s’étaient plus quittés « ni un seul jour, ni une seule nuit ».

Et la belle histoire ne s’arrête pas là. Les deux tourtereaux n’ont pas attendu la fin de la crise sanitaire pour confirmer leurs sentiments. Ils se sont déjà installés ensemble en Alsace.

Alors, on irait pas se faire faire un petit dépistage, comme ça juste pour voir ?

Laisser un commentaire

Connexion avec