Covid : pourquoi les contaminations sont en hausse chez les plus de 75 ans

Une hausse de la circulation du coronavirus chez les plus de 75 ans. Après un mois et demi de chiffres en berne dans cette tranche d’âge, les indicateurs épidémiologiques sont de nouveau à la hausse chez les Français de plus de 75 ans. Plus précisément, le taux d’incidence (le nombre de personnes touchées pour 100.000 habitants), le taux de passage aux urgences pour Covid-19 ou encore le taux d’hospitalisation remontent depuis désormais une semaine.
Une population à la couverture vaccinale imparfaite
Un phénomène qui s’explique notamment par une dégradation de la situation sanitaire générale à l’échelle nationale. Or, contrairement aux résidents en Ehpad dont plus de 93% ont reçu au moins une injection d’un vaccin contre le coronavirus, les plus de 75 ans en population générale sont beaucoup moins vaccinés. Ils restent donc vulnérables. « On observe dans les données d’identification des contacts que les personnes les plus âgées ont tendance à être moins exposées, à avoir moins de contacts, etc. », commente au micro d’Europe 1 Fanny Chereau, épidémiologiste à Santé Publique France.

« Mais il n’est pas étonnant de voir une augmentation dans cette classe d’âge qui n’est pas complètement protégée puisqu’on a une couverture vaccinale qui n’est qu’à 60%. »
Et les autorités sanitaires le rappellent : même en étant vacciné, pour l’instant la règle c’est de maintenir les gestes barrières. Car si le vaccin protège des formes graves du Covid-19, on n’a pas la preuve qu’il supprime totalement la transmission du virus.

Laisser un commentaire

Connexion avec