Covid-19. Septième vague : quelles sont les règles d’isolement si vous êtes malade ou cas contact ?

Le nombre de contaminations et d’hospitalisations pour Covid-19 est reparti à la hausse en France. En moyenne sur les sept derniers jours, près de 70 000 nouveaux cas ont été enregistrés quotidiennement dans l’Hexagone. Si vous êtes malade ou cas contact, quelles sont les règles d’isolement ? On vous aide à y voir plus clair.

À l’approche des vacances d’été, la France replonge dans une septième vague marquée par un rebond des contaminations. En cause, un relâchement des gestes barrières, l’arrivée des sous-lignages BA.4 et BA.5 mais aussi, une baisse de notre immunité. Face à la montée des cas de Covid-19, quelles sont les règles d’isolement si vous êtes positif ou cas contact ? Ouest-France vous répond.

Si vous êtes positif

En cas de test positif au Covid, la durée d’isolement et les règles sanitaires dépendent de votre statut vaccinal. Si vous avez un schéma vaccinal complet ou si vous avez contracté le virus il y a moins de quatre semaines, vous devez vous isoler immédiatement pendant sept jours. En revanche, si au bout de cinq jours, vous réalisez un test antigénique ou PCR qui se révèle négatif et si vous n’avez plus de symptômes depuis 48 heures, vous pouvez mettre fin à votre isolement.

Les règles sont différentes si vous n’êtes pas vacciné ou que vous avez un schéma vaccinal incomplet. Dans votre cas, vous devez vous isoler pendant dix jours. Vous pouvez réduire votre isolement à sept jours si, là aussi, vous avez un test négatif et si vous n’avez plus de symptômes depuis 48 heures.

Les enfants âgés de moins de douze ans, qu’ils soient vaccinés ou non, ils doivent s’isoler sept jours. Ils peuvent ensuite réaliser un test antigénique le cinquième jour après la date du début des symptômes ou la date de prélèvement du test positif s’il n’a pas de symptômes, indique l’Assurance maladie.

Si vous êtes cas contact

Si vous avez été en contact avec une personne testée positive au Covid-19, vous êtes donc considéré comme cas contact. Désormais, « il n’y a plus de règle d’isolement pour les cas contact et les consignes de test sont identiques quel que soit votre statut vaccinal », indique l’Assurance maladie sur son site internet.

Toutefois, vous devez respecter strictement les gestes barrières et réaliser un test antigénique, PCR ou un autotest deux jours après le dernier contact avec la personne positive.

Lire aussi : Covid-19. La septième vague va-t-elle gâcher nos vacances d’été ?

Quid du port du masque dans les lieux clos ?

La ministre de la Santé, Brigitte Bourguignon, a demandé lundi 27 juin aux Français de porter à nouveau un masque dans tous les endroits clos avec une forte promiscuité, notamment dans les transports, évoquant un « devoir citoyen » face à la reprise de l’épidémie de Covid-19 en raison de sous-variants d’Omicron.

« Je n’irais pas jusqu’à l’obligation mais je demande en tout cas aux Français de remettre effectivement le masque dans les transports », a plaidé Brigitte Bourguignon sur RTL, évoquant plus largement tous « les endroits clos où on est en promiscuité très directe », y compris sur son lieu de travail ou dans les commerces. « Je ne fais pas que le recommander, je le demande », a-t-elle insisté, face à la remontée des cas de Covid-19.

La ministre a aussi réitéré son appel à un nouveau rappel de vaccination avec la quatrième dose pour certaines catégories de la population. « Je fais un appel pour que les personnes qui n’y ont pas eu recours le fassent très vite », a-t-elle dit en citant les personnes les plus de 60 ans et les patients immunodéprimés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.