Covid-19 : « Risque sérieux » de dépassement des dépenses de santé en 2022

PANDEMIE – La facture sera-t-elle trop salée ?

L’objectif de dépenses de santé liées à l’épidémie de Covid-19 pour 2022, fixé à 4,9 milliards d’euros, « risque d’être significativement dépassé », selon le comité d’alerte sur l’évolution des dépenses d’assurance maladie. 

Tout en rappelant « l’incertitude élevée liée au développement de l’épidémie (de Covid-19) », le comité note déjà certains dépassements pour l’année en cours, dans un avis daté de vendredi et publié sur le site securite-sociale.fr. Comme, un versement « de 1,2 milliard d’euros non couvert par cette provision » et principalement dédié aux commandes de vaccins et de médicaments anti-Covid passées fin 2021.

Un « suivi attentif »

Ou encore les dépenses liées aux tests qui, à la fin du premier trimestre, « dépassent de 0,5 milliard d’euros la provision annuelle » de 1,6 milliard, du fait du rebond épidémique de début d’année. Il y a, en outre, l’envolée des arrêts de travail qui, sur janvier et février seulement, atteignent 0,6 milliard.

Hors crise sanitaire, le comité appelle à un « suivi attentif » des principaux postes de dépenses, « qui progressent plus rapidement que la moyenne ». Il indique avoir pris note « des revalorisations salariales en faveur des professionnels de la filière socio-éducative pour un coût supplémentaire de 350 millions d’euros dès 2022 » et de « l’annonce par le gouvernement, le 14 mars dernier, d’une revalorisation salariale dans la fonction publique d’ici à l’été ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.