Covid-19 : Non, la vaccination ne change pas le rhésus du groupe sanguin

Selon certains internautes, il suffirait de deux injections pour passer d’un rhésus positif à un rhésus négatif, et inversementFAKE OFF – Selon certains internautes, il suffirait de deux injections pour passer d’un rhésus positif à un rhésus négatif, et inversement

Les cas de Covid-19 sont repartis à la hausse en début d’été, et les campagnes de sensibilisation à la vaccination s’intensifient. Désormais en France, les personnes de 60 ans et plus peuvent recevoir leur deuxième dose de rappel. De quoi faire revenir de plus belle les fausses informations – dont on ne compte plus le nombre – au sujet de la fameuse piqûre.

Souvent accusé d’être à l’origine d’effets secondaires dramatiques, ou encore d’être transmis par le sang, le vaccin est, cette fois-ci, soupçonné de changer le rhésus de notre groupe sanguin.

« Le rhésus + ou – change dans le sang des vaccinés cobaye », écrit une personne sur différents canaux de discussions. Ce message, posté sur Twitter, a été largement partagé. « Le sang des vaccinés ne coagule pas car leur Rhésus a été transformé ! », a renchéri un internaute.

Plus de précisions sur un autre compte : « Il est aujourd’hui constaté que le rhésus sanguin change au bout de 2 doses de vaccin. » Peut-on vraiment passer d’un rhésus positif à un rhésus négatif à cause d’une injection contre le Covid-19 ? 20 Minutes fait le point.

FAKE OFF

Le rhésus, c’est le symbole positif ou négatif placé derrière les lettres A, B ou O de votre groupe sanguin. Le système rhésus indique la présence ou non de molécules – appelées antigènes – à la surface de nos globules rouges. Dans la population française, 85 % des gens sont porteurs de cet antigène et ont donc un groupe sanguin +. Les 15 % restants sont rhésus négatif.

Si l’on suit le raisonnement des internautes cités ci-dessus, les différents vaccins contre le Covid-19 feraient disparaître ces antigènes, faisant passer une personne de rhésus positif à négatif. Encore plus fort : deux piqûres pourraient les faire apparaître et ainsi donner un rhésus positif alors qu’il était à l’origine négatif.

Or, la présence ou l’absence de ces différents antigènes est déterminée par nos gènes, elle ne peut donc pas changer naturellement au cours de la vie. Cela peut seulement arriver dans le cas de traitements, comme la greffe de moelle osseuse.

L’établissement français du sang a eu vent de cette rumeur et s’est empressé de démentir. « Bien évidemment, le #vaccin Covid-19 ne modifie pas votre groupe sanguin ni votre Rhésus… Si toutefois vous en doutez, venez faire un don de sang chez nous et on vous confirme tout ça #fakenews. »

« J’invite toute personne qui croit à ce que dit Astrid [autrice du message], à venir faire un don à l’@EFS_dondesang : Pas de problème, on vérifie les groupes ABO et rhésus et on envoie la carte de donneur au 2e don », a ironisé un internaute qui se revendique médecin.

Et il a raison : deux dons sont nécessaires pour s’assurer du groupe sanguin d’une personne. Toutes celles et ceux qui connaissaient le leur avant de recevoir leurs injections peuvent donc vérifier : il n’y a pas de changement depuis. « J’en suis à mon 15e don, dont 5 depuis le début du Covid, et toujours A + », note d’ailleurs un internaute dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.