Coronavirus. Londres impose une quarantaine pour les voyageurs en provenance de Belgique, d’Andorre ou des Bahamas

Coronavirus. Londres impose une quarantaine pour les voyageurs en provenance de Belgique, d’Andorre ou des Bahamas

Le ministère des Transport britannique a annoncé, jeudi, que les voyageurs en provenance de Belgique, d’Andorre ou des Bahamas seront de nouveau soumis à une quarantaine à partir de samedi, en raison d’une « importante augmentation » des cas de nouveau coronavirus dans ces pays.

Face à une « importante augmentation » des cas de nouveau coronavirus, les voyageurs en provenance de Belgique, d’Andorre ou des Bahamas seront de nouveau soumis à une quarantaine à partir de samedi 8 août s’ils pénètrent en Angleterre ou en Écosse, ont annoncé jeudi les gouvernements britannique et écossais.

« Les personnes arrivant en Angleterre depuis Andorre, la Belgique ou les Bahamas à partir du samedi 8 août à 4 h du matin devront s’isoler pendant deux semaines », a déclaré dans un communiqué le ministère des Transport britannique, environ un mois après avoir levé ces mesures.

En cause, « un changement important à la fois dans le rythme (de contamination) et le nombre de cas confirmés de coronavirus dans ces trois destinations », est-il justifié dans le communiqué.

Au Royaume-Uni, le gouvernement central ne peut imposer ce genre de mesures qu’à l’Angleterre seule, chaque province britannique se déconfinant à son rythme, mais le gouvernement écossais a déjà annoncé dans un tweet suivre ces mesures et réimposer lui aussi une quarantaine aux voyageurs venant de ces pays.

« Risque pour la santé publique »

« Le nombre de cas pour 100 000 habitants en Belgique a augmenté de façon conséquente depuis la mi-juillet, quadruplant sur cette période », a détaillé le ministère des Transports, ajoutant qu’au cours de cette même période, les nouveaux cas par semaine avaient eux « été multipliés par cinq en Andorre ».

Avec plus de 46 000 décès dus à la maladie Covid-19, le Royaume-Uni constitue le pays d’Europe le plus touché par la pandémie et le Premier ministre britannique Boris Johnson a été vivement critiqué pour sa gestion de la crise.

Depuis qu’il a assoupli le confinement, « le gouvernement a toujours clairement dit qu’il prendrait des mesures fermes si nécessaire pour contenir le virus, notamment en retirant rapidement des pays de la liste » des territoires exemptés de quarantaine, si le « risque pour la santé publique » devenait « trop élevé », a indiqué le ministère des Transports.

Il a par ailleurs annoncé en même temps exempter les voyageurs en provenance du Brunei et de la Malaisie de quarantaine, à partir du 11 août à 4 h (heure locale), « à la suite d’une diminution des cas confirmés de coronavirus ».

Fin juillet, le Royaume-Uni avait déjà réintroduit sans mise en garde une quarantaine pour les voyageurs arrivant d’Espagne, prenant de court les compagnies aériennes et des milliers de Britanniques partis y passer leurs vacances.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :