Coronavirus: L’OMS donne une première validation à un vaccin chinois

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé vendredi avoir approuvé un vaccin anti-COVID fabriqué par le groupe pharmaceutique chinois Sinopharm dans le cadre d’une procédure en urgence.

Il s’agit du premier vaccin anti-COVID approuvé par l’OMS qui ne soit pas issu d’un laboratoire occidental.

C’est aussi la première fois que l’OMS donne son autorisation en urgence à un vaccin chinois, quelle que soit la maladie concernée.

Ce vaccin est l’un des deux principaux vaccins chinois, qui, ensemble, ont déjà été administrés à des centaines de millions de personnes, non seulement en Chine mais aussi dans d’autres pays.

Cette validation en urgence par l’OMS constitue une indication pour les autorités réglementaires nationales sur l’efficacité et l’innocuité d’un vaccin. Elle va aussi permettre à ce produit d’être intégré dans le programme international COVAX de distribution des vaccins anti-COVID à travers le monde, essentiellement dans les pays pauvres.

L’OMS avait jusqu’à présent délivré cette autorisation en urgence aux vaccins de Pfizer-BioNTech, AstraZeneca, Johnson & Johnson et Moderna.

Laisser un commentaire

Connexion avec