Coronavirus dans le monde : les Etats-Unis précommandent 100 millions de doses d’un potentiel vaccin

Coronavirus dans le monde : les Etats-Unis précommandent 100 millions de doses d’un potentiel vaccin

La pandémie de Covid-19 a fait plus de 617 000 morts dans le monde depuis la fin de décembre, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles, mercredi 22 juillet à 18 heures. Plus de 15 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires.Suivre les chiffres de la pandémiemise à jour le 28 juillet 2020MONDEfévrieravriljuin2 0004 0006 0008 00023 juillet 202023 juillet 20209 966 morts9 966 mortsCAS CONFIRMÉS16,7 millionsMORTS659 374FRANCEfévrieravriljuin2004006008001 0001 2001 40015 avril 202015 avril 20201 438 morts1 438 mortsCAS CONFIRMÉS183 804MORTS30 223LES MORTS DANS LE MONDEpour 1 million d’habitants1.Belgique860,92.Royaume-Uni691,33.Espagne608,64.Italie581,25.Pérou575,86.Suède559,97.Chili493,38.Etats-Unis456,29.France451,210.Brésil422,711.Irlande363,412.Pays-Bas357,713.Mexique355,614.Equateur326,815.Panama32316.Arménie243,617.Canada241,718.Bolivie239,619.Suisse232,320.Macédoine du Nord226,121.Moldavie212,422.Kirghizistan210,423.Iran197,424.Luxembourg185,925.Colombie182,826.Portugal167,527.Honduras126,628.Afrique du Sud125,629.Irak11830.Roumanie11531.Allemagne110,132.Koweït106,833.Danemark105,734.République dominicaine103,635.Guatemala103,336.Kosovo10037.Russie93,338.Bahreïn89,839.Bosnie-Herzégovine89,440.Oman83,241.Arabie Saoudite82,842.Autriche80,643.Serbie78,944.Monténégro72,345.Argentine71,446.Turquie68,647.El Salvador64,948.Hongrie6149.Djibouti60,550.Qatar60› Tous les chiffres de la pandémie sur notre page de suivi

  • Les Etats-Unis passent une commande de près de 2 milliards d’euros pour un potentiel vaccin
Donald Trump, le 21 juillet, à la Maison Blanche, à Washington.
Donald Trump, le 21 juillet, à la Maison Blanche, à Washington. LEAH MILLIS / REUTERS

Confrontées à une importante hausse de l’épidémie, les Etats-Unis ont précommandé mercredi 100 millions de doses d’un potentiel vaccin contre le Covid-19. « Le gouvernement américain a passé une commande initiale de 100 millions de doses pour 1,95 milliard de dollars [1,69 milliard d’euros] et pourrait acquérir jusqu’à 500 millions de doses additionnelles » du projet de vaccin développé par la société de biotechnologie allemande BioNTech et le laboratoire américain Pfizer, ont annoncé les deux entreprises.

Après des premiers résultats encourageants, le projet de vaccin entre dans une phase décisive d’essais cliniques à grande échelle. Mardi, Londres avait de son côté annoncé le préachat de 30 millions de doses auprès des deux entreprises.

Il s’agit du plus important contrat passé dans le cadre de l’opération « Warp Speed » (« Vitesse de distorsion ») mise sur pied par le gouvernement de Donald Trump pour accélérer le développement d’un vaccin, en finançant des essais cliniques et la construction de sites de fabrication. Il a ainsi investi depuis février des milliards de dollars dans plusieurs programmes, dont ceux de Johnson & Johnson, Moderna, ou encore d’AstraZeneca-Oxford.

Cette annonce survient alors que le président des Etats-Unis, Donald Trump, a pour la première fois, mardi, conseillé aux Américains de porter un masque « quand la distanciation physique n’est pas possible ». Il a également admis une récente « hausse inquiétante des cas ». Plus de 60 000 nouveaux cas de contamination en l’espace de vingt-quatre heures ont été recensés aux Etats-Unis pour le huitième jour d’affilée.Article réservé à nos abonnés Lire aussi  Donald Trump contraint de changer à nouveau de ton sur l’épidémie de Covid-19

Les chiffres sont particulièrement alarmants dans le Sud et l’Ouest. Ainsi en Floride on compte moins de 20 % de lits disponibles dans les services de soins intensifs. Le nombre réel de personnes touchées dans le pays est deux à 13 fois supérieur au nombre officiel de cas au printemps, selon des données des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) publiées mardi.

  • Plus de 40 000 morts au Mexique

Au Mexique, qui compte 127 millions d’habitants, le bilan de l’épidémie a dépassé 40 000 morts officiellement recensés, a annoncé mardi le secrétariat mexicain à la santé dans son point quotidien sur l’évolution de la maladie. Neuf cent quinze nouveaux décès ont été enregistrés ces vingt-quatre dernières heures, portant le bilan des décès à 40 400. Il s’agit du deuxième plus grand nombre de morts en Amérique latine après le Brésil.

« Aux vrais héros, merci », sur une fresque à Mexico, le 21 juillet.
« Aux vrais héros, merci », sur une fresque à Mexico, le 21 juillet. PEDRO PARDO / AFP

Par ailleurs, le nombre de cas confirmés est passé de 349 396 lundi à 356 255 mardi, ce qui représente 6 859 nouveaux cas. Cette semaine, le président Manuel Lopez Obrador a promis d’améliorer les normes de santé dans le pays pour l’aider à lutter contre la menace du virus. Il s’est engagé à protéger les personnes vulnérables au Covid-19, notamment en s’attaquant aux « maladies causées par la faim et la pauvreté », en lançant « une campagne permanente » pour promouvoir une alimentation et des modes de vie plus sains et en traitant l’hypertension, le diabète et l’obésité en priorité.

  • La crise continue de s’aggraver en Amérique latine

Ailleurs en Amérique latine, la crise sanitaire continue de s’aggraver. En Colombie, le bilan de l’épidémie a dépassé mardi 7 000 morts, a annoncé le ministère de la santé.

En Bolivie, l’épidémie est en augmentation très rapide dans les régions de La Paz et de Cochabamba, selon le Bureau épidémiologique national. La police a retiré plus de 400 cadavres des rues et des maisons au cours des cinq derniers jours, dont 85 % de personnes victimes de la maladie, a fait savoir, mardi, la force policière contre le crime (FELCC).

L’Equateur voisin avait connu une situation comparable au printemps quand les autorités, débordées par l’accélération de l’épidémie, avaient été contraintes de ramasser les cadavres dans les rues et les maisons de la ville portuaire de Guayaquil.

Le Brésil est devenu mardi le premier pays à lancer les tests de phase III, la dernière avant l’homologation, du vaccin chinois Coronavac contre le coronavirus, a annoncé à l’AFP le laboratoire Sinovac Biotech. Il sera injecté à 9 000 volontaires dans six Etats brésiliens.

  • En Australie, le nombre de nouveaux cas au plus haut

L’Australie a annoncé, mercredi, 502 nouveaux cas de Covid-19, soit le chiffre le plus élevé depuis l’arrivée de la pandémie sur l’île-continent, les autorités affirmant que le pays entrait désormais dans une phase critique. Le précédent pic de l’épidémie datait du 28 mars quand 459 cas avaient été enregistrés, selon des chiffres compilés par l’AFP. Le pays était par la suite parvenu à contenir la propagation du virus, au point que les restrictions avaient pu être levées. L’Australie totalise, désormais, près de 13 000 cas de Covid-19, une maladie qui a fait 128 morts dans ce pays de 25 millions d’habitants.

L’immense majorité des cas ont été recensés ces dernières vingt-quatre heures dans l’Etat de Victoria (sud), où les autorités luttent contre d’importants foyers d’épidémie à Melbourne et dans ses banlieues, qui sont soumises depuis près de deux semaines à de nouvelles mesures de confinement. Mercredi, le premier ministre du Victoria, Daniel Andrews, a fait état de 484 nouvelles contaminations et de deux nouveaux décès.

A compter de minuit mercredi soir, les habitants de Melbourne seront tenus de porter un masque quand ils sortiront de chez eux, au risque d’être punis, s’ils n’en ont pas, d’une amende de 200 dollars australiens (123 euros).Mais M. Andrews a également estimé que d’autres changements dans les comportements étaient nécessaires.

Les Etats voisins ont fermé leurs frontières avec le Victoria, mais des cas ont néanmoins été détectés en Nouvelle-Galles du Sud.

  • La Belgique veut « agir vite » face au nombre croissant de contaminations

La Belgique enregistre une augmentation significative des cas de Covid-19, qui ne touchent, cependant, pas majoritairement les plus âgés. Elle doit « agir vite » pour éviter de nouvelles mesures de confinement, a averti, mercredi, le Centre national de crise. Une réunion du Comité national de sécurité a été convoquée jeudi pour examiner les mesures à mettre en œuvre et la possibilité d’en renforcer certaines au niveau national.

Mais mardi soir, la ministre de la santé belge, Maggie De Block, a mis en garde ses concitoyens : « Il y aura des renforcements des mesures prises pour contrer la propagation du coronavirus au lieu d’un allégement. »

Le nombre de nouvelles infections au cours de la période du 12 au 18 juillet a augmenté de 89 % avec en moyenne 184 cas diagnostiqués par jour, contre 98 la semaine précédente. « Il s’agit de personnes jeunes, entre 20 et 59 ans, contaminées lors de fêtes ou de rassemblements », a précisé un des porte-parole du Centre national de crise, Boudewijn Catry. « Les plus âgés ne sont pas les plus touchés et il faut continuer de les protéger », a-t-il fait savoir.

La Belgique comptait mercredi plus de 64 000 cas recensés depuis le début de la pandémie et 9 805 décès. Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 85 décès pour 100 000 habitants.

  • Les habitants de Tokyo invités à rester chez eux dans les prochains jours

La gouverneure de Tokyo a appelé, mercredi, ses administrés à rester chez eux, à la veille d’un long week-end de quatre jours au Japon, alors que le nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19 est en nette augmentation dans la capitale nippone.

La métropole est à son niveau d’alerte maximal, et les experts mettent en garde sur le fait que les infections au Covid-19 semblent se propager rapidement et largement.

Tokyo a enregistré un record absolu de 293 nouveaux cas quotidiens la semaine dernière, et recensait régulièrement ces derniers jours plus de 200 cas par jour. Les nouveaux cas quotidiens ont aussi atteint un nombre record (120) mercredi à Osaka, la principale métropole de l’ouest du Japon

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.