Coronavirus : ail, huile de sésame, sèche-mains… Ces « remèdes » sont-ils efficaces pour tuer le virus ?

Coronavirus : ail, huile de sésame, sèche-mains… Ces « remèdes » sont-ils efficaces pour tuer le virus ?

Boire de l’eau chaude, manger de l’ail, se badigeonner le corps d’huile de sésame… A l’heure où les plus grands spécialistes recherchent un traitement contre le coronavirus, de nombreux remèdes farfelus circulent sur la Toile. Ces traitements peuvent-ils réellement protéger contre le coronavirus ? L’Organisation mondiale de la santé fait le point. C.B

Coronavirus : ail, huile de sésame, sèche-mains… Ces « remèdes » sont-ils efficaces pour tuer le virus ?

iStock

« Le coronavirus ne résiste pas à la chaleur et meurt s’il est exposé à des températures supérieures à 26-27 degrés, il doit donc être consommé abondamment pendant la journée : des boissons chaudes comme des infusions, des bouillons ou simplement de l’eau chaude, ces liquides chauds neutralisent le virus »… Voici l’un des nombreux messages qui circulent par messagerie privée depuis le début de l’épidémie de coronavirus en France. Bien sûr, cette information est une « fake news » (une fausse information). Et ce n’est pas la seule. Ainsi certains affirment que les lampes de désinfection à ultraviolets peuvent détruire le COVID-19 ou que consommer de l’ail permettrait de se protéger d’une contamination. Pour lutter contre ces idées reçues, qui peuvent se révéler dangereuses, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a souhaité mettre les choses au clair sur son site Internet. Florilège de ces croyances farfelues :

Non, les sèche-mains ne tuent pas le coronavirus

Leur efficacité n’est pas fondée. Pour se protéger contre le nouveau coronavirus, il faut se nettoyer fréquemment les mains avec un produit hydroalcoolique ou à l’eau et au savon. Une fois propres, il faut les sécher soigneusement à l’aide de serviettes en papier ou d’un séchoir à air chaud.

Non, les lampes de désinfection à ultraviolets (UV) n’anéantissent pas le COVID-19

Ces lampes ne doivent surtout pas être utilisées pour se stériliser les mains ou d’autres parties du corps. Les rayons UV peuvent même provoquer des érythèmes (irritation de la peau).

Non, manger de l’ail ne prévient pas une contamination au coronavirus

Bien que l’OMS lui reconnaisse des « propriétés antimicrobiennes », l’ail ne protège aucunement contre le coronavirus.

Non, badigeonner son corps avec de l’huile de sésame n’empêche pas le COVID-19 de pénétrer dans l’organisme

Seuls des désinfectants chimiques (à base d’eau de Javel ou de chlore, de solvants, d’éthanol à 75 %, d’acide peracétique et de chloroforme) peuvent tuer le virus, mais uniquement sur les surfaces. Il ne faut surtout pas les appliquer sur la peau ou sous le nez.

Pour se protéger du coronavirus, seuls les conseils ci-dessous sont efficaces :

-Se laver fréquemment les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon
-Éviter les contacts proches, maintenir une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes, en particulier si elles toussent, éternuent ou ont de la fièvre.
-Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche.
-Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement – jeter le mouchoir immédiatement après dans une poubelle fermée et se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

Plus d’infos sur le site de l’OMS : www.who.int/fr/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.