CARTE. Covid-19 : quelle est la situation actuelle de la septième vague dans votre département ?

La septième vague de l’épidémie de Covid-19 est en reflux en France, mais le niveau reste élevé. En moyenne, le pays comptabilise près de 80 000 nouveaux cas positifs par jour et les hospitalisations marquent un recul modeste, selon les derniers chiffres de Santé publique France. On fait le point par département.

La septième vague recule, mais demeure toujours à un niveau élevé. Après six semaines d’affilée de hausse, « la circulation du SARS-CoV-2 a diminué sur l’ensemble du territoire » la semaine du 11 au 17 juillet, mais reste « néanmoins toujours à un niveau très élevé », selon le point hebdomadaire de Santé publique France. L’organisme fait en effet état de 80 869 nouvelles contaminations en 24 heures, à la date du jeudi 21 juillet 2022.

En moyenne sur les sept derniers jours, la France comptabilise moins de 78 000 nouveaux cas positifs au Covid-19 chaque jour, en diminution de 34 % par rapport aux 117 000 cas par jour la semaine dernière.

Taux d’incidence : la quasi-totalité des territoires en baisse

Le recul des contaminations est constaté partout en France. Le taux d’incidence au niveau national s’établit à 900 cas pour 100 000 habitants, sur la période du 12 au 18 juillet, selon les dernières données de Santé publique France.

À l’échelle départementale, l’indicateur diminue dans quasiment tous les départements. La diminution la plus importante est enregistrée dans les départements du Pays de la Loire, de la Bretagne et en Ile-de-France, où les taux d’incidence font partie des plus élevés durant cette septième vague de Covid-19. Le recul le plus marquant est observé en Loire-Atlantique, avec une diminution de 44 % du taux d’incidence entre les 12 et 18 juillet. Pourtant, sa valeur reste élevée, avec 850 cas pour 100 000 habitants au 18 juillet.

Les diminutions importantes sont aussi constatées dans les Hauts-de-Seine, au Val-de-Marne, à Paris, dans les Yvelines, en Ille-et-Vilaine et dans l’Essonne, avec une diminution du taux d’incidence de 40 % entre les 12 et 18 juillet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.