7e vague de Covid : la SNCF lance une «vive recommandation» de porter le masque dans les gares et les trains

Le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou a appelé mercredi les voyageurs à porter de nouveau le masque dans les gares et les trains, devant le rebond de l’épidémie de Covid-19
, même si ce n’est pas obligatoire. « On est complètement dans la logique d’une vive recommandation, à la fois pour nos personnels comme pour les voyageurs, de porter le masque », a-t-il déclaré sur France Inter. « On voit bien qu’il y a un rebond de l’épidémie (…) Porter le masque dans les gares, porter le masque dans les trains, je pense que c’est la meilleure façon de se protéger », a-t-il ajouté. « Il faut protéger nos personnels, il faut protéger nos voyageurs », a déclaré le PDG. « Il n’y a pas d’obligation », a reconnu M. Farandou. « On fait appel au sens civique des gens. » Le masque n’est plus obligatoire dans les transports publics depuis le 16 mai, mais la Première ministre Elisabeth Borne a demandé mardi aux préfets et autorités sanitaires d’encourager le port du masque « dans les lieux de promiscuité » et « espaces clos », en particulier « les transports en commun ». « Faire confiance à la responsabilité collective des Français » Ces « recommandations », sans « caractère obligatoire », interviennent alors que le taux d’incidence de l’épidémie de Covid-19 « a doublé en une semaine sur la quasi-totalité du territoire métropolitain et dans l’ensemble des classes d’âge de la population », selon Matignon. Un discours d’ailleurs répété ce mercredi matin par Olivia Grégoire, la porte-parole du gouvernement, alors que le nombre de nouveaux cas recensés en 24 heures explose à près de 150000. « On va faire confiance à la responsabilité collective des Français », a notamment assuré la porte-parole du nouveau gouvernement sur BFMTV. « On a eu beaucoup de Français lassés et fatigués par les obligations » a-t-elle aussi rappelé avant d’appeler aux plus fragiles d’aller se faire vacciner contre le Covid-19. A quelques semaines des vacances d’été, et dans ce contexte de flambée du virus, les autorités craignent les retrouvailles familiales entre les plus jeunes et les plus anciens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.