5 causes potentielles de la dysfonction érectile

5 causes potentielles de la dysfonction érectile

La dysfonction érectile se définit comme une incapacité à obtenir ou à maintenir une érection assez longtemps pour avoir une relation sexuelle satisfaisante, et elle affecte plus d’hommes qu’on ne le pense (environ 40 % des plus de 40 ans). Connaître la cause d’un dysfonctionnement peut être un bon début pour tenter de le résoudre. Voici donc quelques-unes des causes potentielles du dysfonctionnement érectile.

1

Maladies

Le diabète, la sclérose en plaques, les maladies rénales, vasculaires ou neurologiques, les troubles hormonaux et autres sont autant de maladies qui peuvent être mises en cause dans un dysfonctionnement érectile.

2

Mode de vie

De mauvaises habitudes de vie peuvent être la cause du dysfonctionnement érectile. Le tabagisme, par exemple, peut perturber les mécanismes de l’érection en bloquant progressivement les petites artères. L’abus d’alcool, quant à lui, peut nuire à l’érection en endormant votre système nerveux. Un régime alimentaire riche en gras peut lui aussi faire du tort aux érections. Mieux manger et pratiquer une activité physique plusieurs fois par semaine ne peut être que bénéfique.

3

Interventions chirurgicales

Si vous avez récemment subi une intervention chirurgicale dans la région pelvienne (ablation de la prostate, blessure de la moelle épinière, etc.), il se peut que les nerfs et les artères nécessaires pour obtenir et maintenir une érection aient été endommagés.  

4

Médicaments

Les antihypertenseurs, les antidépresseurs, les tranquillisants, les médicaments anticancéreux, les œstrogènes et autres peuvent altérer l’érection. Si vous craignez que vos médicaments soient la cause de votre dysfonction érectile, ne cessez surtout pas de les prendre. Parlez-en à votre médecin, qui pourra prendre la décision d’en changer pour d’autres qui ne produisent pas cet effet indésirable, si possible.

5

Facteurs psychologiques

Le stress, l’anxiété de performance, un nouveau partenaire ou une nouvelle situation sexuelle, la dépression et la culpabilité sont autant de facteurs psychologiques qui peuvent entraver le bon fonctionnement érectile.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.